jeudi 4 juillet 2013

Cuisiner quand il fait chaud

Souper de fille qui a chaud: crevettes Nouvelle-Orléans en papillote sur le barbecue, poivrons et asperges grillés, pâtes fraîches cuites à la bouilloire

Ah, les canicules! La pesanteur de l'air, le sommeil difficile, le choc thermique en sortant du bureau, la sensation quasi permanente d'être recouverts d'une couche de sueur vaguement graisseuse... Chaque année, elles nous tombent dessus comme une tonne de briques, et elles apportent avec elles les mêmes irritants qui paralysent notre routine et nous transforment en fainéants. 

Je vis dans un appartement modeste, au 2e (et dernier) étage d'un immeuble qui comporte cinq logements. Comme bien des 4 et demi construits dans les années cinquante, mon appart est fait sur le long et il est divisé en deux pièces-double: bureau/chambre et salon/cuisine. Entre les deux: un mur qui empêche la moindre circulation d'air. Dès les premières chaleurs, le tout se transforme littéralement en four. Nous avons adopté un petit climatiseur pour la portion bureau/chambre, mais des problèmes d'électricité nous empêchent d'en avoir un de l'autre côté, pour rafraîchir la portion salon/cuisine, celle où l'on vit... et où je cuisine. 

En pleine canicule, toute tentative culinaire me donne un peu l'impression de vivre dans un réacteur nucléaire (sans parler de mon chat qui menace à tout moment de se liquéfier sur le plancher du salon). J'ai donc développé des trucs pour pouvoir manger quand même, sans menacer l'équilibre osmotique des êtres vivants qui vivent avec moi. En voici quelques uns.

1. Manger froid. Je sais: c'est l'évidence même, mais ce n'est pas si facile à faire. Il faut parfois faire preuve d'un peu d'imagination pour sortir de la routine. En plus des traditionnelles sandwiches, salades et soupes froides, préparez des rouleaux de printemps (avec des crevettes déjà cuites), du ceviche, du tartare, des huîtres, une assiette d'antipasti, un plateau de fromages et de charcuteries ou des nouilles soba froides à la japonaise. Il y a moyen de varier les saveurs et les textures, mais en général, la fraîcheur est de mise quand il fait chaud. Pensez saveurs acidulées (agrumes, vinaigres, sumac, etc.) et saveurs froides (coriandre, menthe, etc.), pour un repas des plus rafraîchissants. Pour vous inspirer, vous trouverez au bas de ce billet une liste de recettes à cuisiner lorsqu'il fait chaud. 

2. Utiliser des déjà cuits soigneusement choisis. Le meilleur moment pour acheter un poulet rôti, c'est définitivement lorsqu'il fait 40°C à l'ombre. On peut même acheter ceux de la veille, déjà froids et moins cher! Arrivés à la maison, on n'a plus qu'à le désosser pour le transformer en quelque chose qui nécessite peu ou pas de cuisson: sandwich à la salade de poulet au cari, salade César au poulet, salade de vermicelles et de crudités à la vietnamienne, rouleaux de laitue au poulet buffalo... Les façons de l'utiliser ne manquent pas! Même chose pour les fruits de mer déjà cuits, comme le homard, le crabe ou les crevettes, qui se transforment en guédilles pour notre plus grand plaisir, en verrines fraîcheur accompagnées d'une purée d'avocat, en salade, et que sais-je encore? Un autre "déjà cuit" à garder sous la main? Les sachets de riz brun à réchauffer au micro-ondes. 

Un poisson cuit en papillote sur le barbecue + un sachet de riz brun qu'on zappe au micro-ondes en deux minutes = un repas équilibré sans suer. J'adore.

3. Exploiter le barbecue au maximum. J'adore mon barbecue au charbon. Je l'utilise le plus possible en été, pour y cuire à peu près tout ce que je mange: brochettes de tofu ou de tempeh, papillotes de poisson ou poissons grillés entiers, fruits de mer (surtout des crevettes et du homard, miam!), poulet en crapaudine, tranches de fromage halloum grillées à manger en salade ou en sandwich, légumes d'accompagnement, pizza, sandwiches, et bien d'autres. Si en plus votre barbecue est muni d'un brûleur externe, vous pouvez en profiter pour y faire cuire des pâtes (ou vous pouvez la jouer hardcore comme moi, et utiliser un réchaud de camping), de quoi faire un repas des plus complets. J'essaie de bien rentabiliser le barbecue quand je l'allume, alors il ne sera pas rare que vous me voyez cuire un poulet en crapaudine sur ma zone de cuisson indirecte tout en grillant des légumes et des saucisses à hot-dog végé sur la zone directe. Repas trois en un! J'utilise mon poulet plus tard dans la semaine (de la même façon qu'un poulet rôti d'épicerie) et je me fais des réserves de légumes grillés qui pourront garnir pizza, pâtes et panini. À la fin de la cuisson, je ferme l'entrée d'air et je dépose des pêches ou des tranches d'ananas sur la grille et je les laisse caraméliser pendant qu'on mange. On sert le tout avec du yogourt glacé, des pistaches et du miel. Quand on parle d'un investissement rentable... ;)

4. Dépoussiérer les petits électroménagers. Utilisez le micro-ondes pour cuire le bacon qui garnira vos BLT. Mettez votre mélangeur à contribution pour transformer les fruits ramollis par la chaleur en de délicieux popsicles qui pourront vous rafraîchir et vous hydrater. Essayez le robot culinaire pour préparer salsas et gaspachos en moins de deux. Branchez la bouilloire pour cuire des vermicelles de riz ou pour réhydrater des champignons. Sortez la mijoteuse (littéralement: sortez-la de la maison et branchez-la sur le balcon) et cuisinez un rôti que vous pourrez manger chaud le premier soir, et en sandwich le lendemain. Profitez-en pour cuisiner une sauce à spaghetti ou mieux, un ragoût de légumineuses épicé! Manger épicé est une excellente façon de se rafraîchir, puisque la nourriture épicée a tendance a augmenter notre température interne de manière à l'harmoniser avec la température extérieure. Un peu comme prendre une douche chaude est plus efficace que de prendre une douche froide pour combattre la chaleur.

5. Identifiez vos fenêtres d'opportunités. Tôt le matin, quand la température a chuté durant la nuit, ou après un orage monstre, l'air est souvent beaucoup plus frais. Installez un ventilateur devant la fenêtre de votre cuisine, de manière à ce qu'il tire l'air frais de l'extérieur vers l'intérieur, et profitez-en pour cuisiner quelque chose. C'est le moment idéal pour préparer les muffins pour la semaine ou pour cuire une lasagne que vous pourrez ensuite réchauffer au micro-ondes. Prenez de l'avance et faites bouillir des oeufs à la coque (que vous pourrez manger en sandwich, ou que vous couperez en quartier pour garnir des salades) et blanchissez des légumes verts, comme des asperges ou des fèves vertes. Ils seront prêts à être transformés en salade plus tard dans la semaine. Soyez stratégiques aussi! Un pain de viande peut prendre une heure à cuire, mais des mini-pains de viande façonnés dans des moules à muffins, seulement 10 minutes. Même chose pour les gratins individuels VS les grands plats. Privilégiez les portions individuelles pour un temps. Elles font un peu plus de vaisselle, mais elles vous sauvent la vie en cas de canicule!

Voici quelques recettes à cuisiner en temps de canicule:


Et vous, quels sont vos trucs pour cuisiner lorsqu'il fait chaud?

5 commentaires:

Laurie a dit…

Merci pour ce billet ultra-utile!!! Vraiment complet!

MarilynL a dit…

Merci pour ce bel article! Et que dire des suggestions de recettes, ça met en appétit!

Mon truc à moi, pour le riz, c'est d'en préparer plus au moment où j'en fais, et de mettre les restants dans des plats de plastiques que je mets au congélateur. 3 minutes au micro-ondes pour un bon riz brun maison qui ne coûte pas cher, pendant les journées de canicule (ou les journées pressées, tout simplement), ça fait mon bonheur! :)

Kim G. a dit…

J'adore tous ces trucs!!!! Tout simplement parce que j'habite un condo au deuxième étage et que nous n'avons pas de climatiseur (ma rhinite chronique n'aime vraiment pas ça) et je trouve souvent la chaleur insupportable. Bonnes idées recettes!

Mathieu a dit…

J'adore tes trucs Kim, merci de les avoir partagés. Un autre truc : ouvrir les fenêtres la nuit quand il fait plus frais, et les fermer durant le jour. Ma voisine fonctionne comme ça et n'a pas de problème. Quand je n'avais pas mon air climatisé c'est aussi comme ça que je faisais :). Mais je sais que certaines personnes sont plus réticentes à ne pas avoir de courant d'air et conserver la même air...

Mademoiselle B a dit…

Dans ce cas-ci, vive les salades! J'utilise aussi mon déshydrateur, qui ne génère pas vraiment de chaleur.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...